web analytics

Edito du 05 Janvier 2015

Publié par le 3 Jan, 2015

TOUTE L’ÉQUIPE DE LA CGT EDUC’ ACTION DE L’ AIN VOUS SOUHAITE UNE BONNE ANNÉE

2014 : une page se tourne sur une année qui a été marquée, selon des spécialistes économiques, par l’explosion des inégalités. En effet, selon le rapport de l’OCDE du 9 décembre 2014, « jamais en 30 ans, le fossé entre riches et pauvres n’a été aussi prononcé dans la plupart des pays de l’OCDE ».  De plus, toujours selon la même source, ces inégalités couteraient cher car elles seraient un frein à la croissance. Les économistes libéraux ont dû s’étrangler en lisant les conclusions de ce rapport d’autant qu’il est rédigé par un organisme dont les conclusions vont habituellement dans leur sens.

 

La dernière semaine de l’année a été aussi marquée par l’inquiétude affichée de certains médias européens à propos des prochaines élections législatives en Grèce. Les sondages donneraient le parti Syriza gagnant, un parti placé très à gauche de l’échiquier politique et qui n’a jamais caché son combat contre l’austérité. « Ça sera le chaos » ont titré certains journaux européens !! Ces mêmes journaux ne s’offusquaient, pourtant, pas à propos de l’austérité à marche forcée qu’a connue le peuple grec ces dernières années mettant certaines catégories de la population dans une grande précarité et dans un grand désarroi
Dans notre secteur, les moyens pour la rentrée 2015 ont été publiés. Selon les premières données, malgré 1 milliard d’euros octroyés par la Ministre, sur le terrain cela ne conduira guère plus à maintenir le taux d’encadrement face à une démographie en constante évolution et à appliquer la réforme de l’Éducation Prioritaire. Pas de quoi se réjouir, donc !! Vous trouverez tous les moyens octroyés académie par académie dans le 6 pages national que vous pouvez télécharger ici
Concernant l’Éducation Prioritaire, au moment où la ministre faisait ces annonces, des enseignants et parents étaient mobilisés pour défendre l’éducation prioritaire. Le  » jeu de chaises musicales » auquel s’est livré le Ministère n’est pas satisfaisant. Quant au sort des établissements du 2nd degré » post collège », que ce soient les lycées généraux technologiques ou professionnels, le plus grand flou est de mise ce qui, bien sûr, inquiète les équipes éducatives de ces établissements.
Pour la CGT Educ’action, aucun établissement ne doit sortir de l’Éducation prioritaire et, bien sûr, nous continuerons à soutenir les luttes engagées sur cette question.

Isabelle Vuillet