web analytics

Edito de janvier

Publié par le 30 Déc, 2015

Toute l’équipe de la CGT Educ’action de l’Ain vous souhaite une bonne année 2016

Face aux agressions sanglantes que la France  a connues, la réponse apportée à ce terrorisme aveugle a été une réponse sécuritaire : procédures antiterroristes, écoute de masse et maintenant déchéance de la nationalité. Comme si la menace d’être déchu de sa nationalité allait stopper un individu ou un  groupe prêt à commettre un acte terroriste !  Les périodes de peur sont propices aux amalgames, aux oppositions entre salariés, aux escalades sécuritaires : il faut s’y opposer et ne pas s’enfermer dans des postures guerrières qui ont montré leur inutilité, leur insuffisance.

Coté politique, les élections régionales ont connu un triste record : celui du score du Front national. Un électeur sur deux s’est abstenu ce qui a favorisé bien sûr la montée de ce parti. Si sa dirigeante Marine le Pen veut dé diaboliser l’image du parti, on aura pu, durant cette campagne, voir le vrai visage du FN.

Dans la région Nord, le F.N annonçait vouloir couper les vivres du journal « La voix du Nord », journal historiquement ancrée à gauche. Dans la région PACA, le même FN a déclaré vouloir couper les subventions du Planning familiale. Ajoutons à cela, la volonté de Robert Ménard de créer une milice à Bézier et nous avons tous les ingrédients d’un parti d’extrême droite qui, pourtant, surtout dans le Nord parce qu’il y a l’électorat ouvrier à gagner, tend à tenir un discours anti patronal et anti mondialisation. Personne n’est dupe : du temps de JM Le Pen, le programme du FN s’apparentait à une politique ultra libérale avec comme modèle les Etats unis de R. Reagan et M. Tatcher. La politique menée dans ces deux pays a laminé la classe ouvrière et laissé des régions entières dans une profonde désolation économique et sociale.

Dans notre département, le 07 janvier le Collectif Solidarité Migrants appelle à un rassemblement à 9.30 afin de soutenir les militants interpellés à la suite d’une action en faveur des demandeurs d’asile. La CGT Educ’action de l’Ain appelle tous ceux et celles qui le peuvent à soutenir aussi ces militants en se rendant à ce rassemblement.

Dans notre secteur, la prochaine journée du 26 janvier doit marquer une étape importante dans la mobilisation contre la réforme du collège. En Janvier, les Dotations Horaires   ( DHG) vont arriver dans les établissements : les collègues vont réaliser à quel point cette réforme va avoir un impact sur les horaires disciplinaires et créer une concurrence sans précédent entre les disciplines et, bien sûr, entre les collègues. En 2010, Luc Chatel imposait l’Aide Personnalisée dans les DHG (sans dédoublement, bien sûr !!). La réforme du collège applique les mêmes mesures inopérantes, les mêmes recettes inefficaces qui n’ont jamais amélioré le sort des élèves en difficulté.

Soyons clair : La CGT Educ’action a toujours lutté contre les réformes qui, selon elle, ne vont pas dans le bon sens. En effet, comme beaucoup de nos collègues, nous ne sommes pas des salariés qui refuseraient tout changement quand ce changement a un sens dans notre mission : celle de faire réussir les élèves quelle que soit leur origine sociale et géographique.

Isabelle Vuillet