web analytics

Édito du mois de novembre

Publié par le 1 Nov, 2018

« Pas de vagues » est devenu le symbole de la parole libérée pour de nombreux·ses enseignant·es qui agressé·es, verbalement ou physiquement, par un·e élève se sont senti·es lâché.es par leur hiérarchie ou par l’Institution. La vidéo qui a tourné en boucle a suscité une vive émotion et a fonctionné comme un élément déclencheur d’une situation qui ne pouvait être tue plus longtemps. Nous avons rédigé un communiqué quelques jours après cet événement dans lequel nous avons tenté de trouver le ton juste : la répression n’est pas la solution, le laisser-faire une trahison pour les collègues. Nous y avons dénoncé deux facteurs : le manque de moyens humains et l’autonomie accrue des établissements qui donne à la direction une obligation de réussite et la réussite passe par le moins de conseils de discipline possibles, le moins de vague possible. Lire le communiqué

Côté réforme(s), celle du lycée commence a engendré les premiers effets sur le terrain et la panique qui s’en suit. La réforme de la voie pro continue de susciter interrogations, inquiétude voire crainte.

La journée de formation que nous avons organisée sur ce thème le 18 octobre à la Bourse du Travail de Lyon a été un succès puisque 103 collègues étaient présent·es ce qui est exceptionnel pour une formation.

Preuve s’il y en est que les collègues redoutent cette réforme et ses conséquences en termes de contenus d’enseignements et de suppressions de postes. La CGT Éduc’action va continuer dans les semaines qui suivent d’informer les collègues afin de mobiliser toujours plus.

Nous ne pouvons pas séparer les suppressions de postes annoncées des réformes en cours et c’est pourquoi nous avons répondu présents pour la journée de mobilisation du 12 septembre sur un appel commun Sud/Fo/CGT. Nous espérons que cette journée soit un tremplin pour une journée de mobilisation massive contre la réforme de la voie pro, journée nationale à Paris.

Les semaines qui viennent sont pour nous des semaines de campagne électorale. Nous passerons dans le plus grands nombres d’établissements possibles de l’Ain afin de rencontrer les collègues et leur faire connaitre les valeurs, les revendications qui sont les nôtres. Alors du 29 novembre au 06 décembre, votez et faites voter CGT Educ’action.