web analytics

Extrême(s) droite(s) contre éducation

L’extrême droite a une vision réactionnaire et antirépublicaine de l’école : la mise en œuvre de son programme aurait des effets terribles. L’extrême-droite ne condamne jamais l’insuffisance des moyens, ni ne parle de la dégradation des conditions de travail. Jamais elle ne porte un regard critique sur les inégalités scolaires et sociales des élèves qui n’ont cessé de se renforcer. On ne trouve rien dans les programmes d’extrême droite qui permettrait de résoudre les fragilités actuelles du système éducatif. En revanche, quelques aspects ressortent des interventions des candidat·es d’extrême droite ou de ce qui est d’ores et déjà mis en œuvre dans des municipalités tenues par l’extrême droite:

  • Une école instrument de propagande pour une idéologie réactionnaire
  • Une école de l’exclusion
  • La casse du service public laïc et gratuit d’éducation

Pour en savoir plus:

  • Un site unitaire (UNSA éducation, FSU, CGT Éduc’action, Sgen-CFDT, Sud éducation):

  • Un tract unitaire (UNSA éducation, FSU, CGT Éduc’action, Sgen-CFDT, Sud éducation):

  • Déjà, en 2016… 4 pages CGT éduc’action IdF – CNT-FTE RP – CNT-SO éducation RP – FSU IdF – Sud Éducation IdF – avec Visa et Questions de classe(s):

  • Autres ressources:

Contre ces projets, mobilisons-nous ! Dans l’unité syndicale, les organisations UNSA Éducation, FSU, CGT Éduc’action, Sgen-CFDT, Sud éducation réaffirment leur opposition à l’extrême-droite et à ses idées, et appellent les personnels à débattre de ses effets sur leur lieu de travail, à travers des réunions syndicales communes, des prises de positions qui favoriseront l’engagement du plus grand nombre, la participation à une campagne de photographies (devant les établissements scolaires, avec des pancartes pour réaffirmer nos positions, et postées sur les réseaux sociaux).

ET PLUS GENERALEMENT…

PAS UNE VOIX DU MONDE DU TRAVAIL POUR L’EXTRÊME DROITE. Les réalités de la vie des travailleuses et travailleurs de ce pays, des jeunes, des privé.es d’emploi, des retraité.es, ont émergé difficilement dans un débat politique qui a tourné en boucle autour des thèmes imposés par l’extrême droite. La vie chère, les luttes et les mobilisations ont permis de parler salaires, pensions, emplois, conditions de travail.

La première préoccupation de la population est de savoir comment remplir le réfrigérateur, faire le plein de la voiture, trouver ou garder un emploi, se projeter vers l’avenir malgré la précarité et les conditions de travail difficiles.

Le taux d’abstention de 26 % du premier tour des élections présidentielles est inquiétant et révélateur de la difficulté pour une part importante de la population de penser que la vie quotidienne pourrait s’améliorer grâce à cette élection.

La situation est grave, en France l’extrême droite est aux portes de l’Elysée.

Suite de la déclaration de la direction confédérale de la CGT du 12 avril 2022:

Communiqué du collectif intersyndical antifasciste VISA (association intersyndicale composée de plus de 120 de structures syndicales, dont des fédérations et des syndicats de la CGT):

VISA pense qu’il n’est pas trop tard pour dissiper le cauchemar. […] Avec l’extrême-droite, comme avec la droite, l’ultra-libéralisme serait tout autant aux commandes. Les annonces répétées de Le Pen sur le pouvoir d’achat des Français.es sont mensongères. Son programme en est à l’opposé […]. [Il] est également anti-social […]. Marine le Pen s’inspire directement de l’idéologie fasciste historique, dont on peut retrouver le fondement, par exemple, dans la Charte du Travail de Mussolini reprise par Pétain, Franco et Salazar […]. L’extrême droite au pouvoir se donnera tous les moyens d’y rester […]. Le 24 avril 2022, la politique du pire n’est pas une option ! Pas une voix pour le FN/RN ! Lire l’intégralité du communiqué ci-dessous:

Analyse globale de la CGT:

Aujourd’hui comme hier, les combats de la CGT contre toutes les formes de fascisme:

 

FOCUS SUR L’ACTUALITÉ ANTIFASCISTE DANS L’AGENDA MILITANT (voir + bas):

  • Samedi 16 avril – 14h00 – LYON départ Jean Macé – Non au fascisme! Contre l’extrême droite. Travailleuses et travailleurs de l’Éducation nationale: nous ne voulons pas d’une école autoritaire, sélective et raciste! Nous ne voulons pas d’une école qui officialise la falsification réactionnaire de l’Histoire! Dès aujourd’hui: résistons!

  • Samedi 16 avril – 14h30 – BOURG-EN-BRESSE départ Préfecture – marche des Solidarités contre le racisme et contre le fascisme.
  • Dimanche 1er mai – AMBERIEU-EN-BUGEY – Mai est à nous! Organisé par l’UL CGT D’Ambérieu – Anciens entrepôts Cordier.
  • Jeudi 19 et vendredi 20 mai – BOURG-EN-BRESSE – formation syndicale: Prévenir les violences sexistes et sexuelles – dont les liens entre la lutte contre les VSS et l’antifascisme – ATTENTION DEMANDE D’ABSENCE A DEPOSER AVANT LE 15 AVRIL+ d’infos ici! 
  • Vendredi 27, samedi 28 et dimanche 29 mai – THORENS-GLIERESRassemblement des Glières+ d’infos ici

Voir le détail et le reste de l’agenda + bas.

Et pour se syndiquer, c’est ici!


Lire La Suite

AGENDA MILITANT & formations

  • Samedi 9 avril – 14h – BOURG-EN-BRESSE – Nouvelle marche Climat – départ Tannerie

 

  • Mercredi 13 avril – 19h30 – BOURG-EN-BRESSE – spectacle d’éducation populaire Banque Centrale de Franck Chevallay – Proposé par l’UD CGT 01, LSR01, le Comité Activités sociales des Cheminots – Salle du VOX (11 rue Paul Pioda)

  • Samedi 16 avril – 14h00 – LYON départ place Jean Macé – Non au fascisme! Contre l’extrême droite – Travailleuses et travailleurs de l’Education nationale: nous ne voulons pas d’une école autoritaire, sélective et raciste! Nous ne voulons pas d’une école qui officialise la falsification réactionnaire de l’Histoire! Dès aujourd’hui: résistons!

  • Samedi 16 avril – 14h30 – BOURG-EN-BRESSE départ Préfecture – marche des Solidarités – manifestations sur tout le territoire contre le racisme et contre le fascisme. La Marche des Solidarités est soutenue par 410 organisations dont la CGT.

  • Samedi 16 avril – 19h30 – ROCHES D’ORVAZ entre LA PESSE et DESERTIN – conférence gesticulée C’est moins grave que si c’était pire, Lulu! De la résilience individuelle à la résistance collective, une autre histoire du développement personnel par Lucie Lamy – Proposée par la Zone du Dehors. Accès à pied depuis la route des Roches, prévoir une lampe pour s’éclairer.
  • Dimanche 1er mai – AMBERIEU-EN-BUGEY – Mai est à nous! Organisé par l’UL CGT D’Ambérieu – Anciens entrepôts Cordier
     


  • Jeudi 5 mai – LYON – formation syndicale: Economie générale et services publics – organisée par la CGT Educ’action de l’académie de Lyon (Ain-Rhône-Loire) – ATTENTION DEMANDE D’ABSENCE A DEPOSER AVANT LE 8 AVRIL


  • Samedi 7 mai – NANTUA – Course contre la fin des moyens organisée par les personnels en lutte du lycée Xavier Bichat (voir plus bas) – horaires et infos à suivre, l’organisation est en cours!

  • Samedi 7 mai – ROCHES D’ORVAZ entre LA PESSE et DESERTIN – Atelier Gestes barrières face à Google et jeux collaboratifs – horaires et infos à suivre, l’organisation est en cours! Proposé par le collectif AAA

  • Jeudi 12 mai  – LYON – formation syndicale: Personnels en situation de handical avec ou sans RQTH – organisée par la CGT Educ’action de l’académie de Lyon (Ain-Rhône-Loire) – ATTENTION DEMANDE D’ABSENCE A DEPOSER AVANT LE 12 AVRIL


  • Samedi 14 mai – ROCHES D’ORVAZ entre LA PESSE et DESERTIN – Egoïste, film sur l’engagement des Médecins sans frontières. Suivi d’un débat avec Elizabeth Perraudin et Gérard Turcato, volontaires MSF-Suisse – infos à suivre – Proposé par la Zone du Dehors

  • Jeudi 19 et vendredi 20 mai – BOURG-EN-BRESSE – formation syndicale: Prévenir les violences sexistes et sexuelles – organisée par la CGT Educ’action de l’académie de Lyon (Ain-Rhône-Loire) – animée par deux membres de la Collective, le collectif féministe de la CGT Educ’action- ATTENTION DEMANDE D’ABSENCE A DEPOSER AVANT LE 15 AVRIL+ d’infos ici! 


  • Vendredi 27, samedi 28 et dimanche 29 mai – THORENS-GLIERES Rassemblement des Glières+ d’infos ici

Lire La Suite

AESH: 5 avril, en grève et dans la rue!

LES MENSONGES, LES  PROMESSES NON TENUES, LES REFORMES A LA VA-VITE QUI DÉTRUISENT NOTRE MÉTIER: ON N’EN VEUT PLUS !

On veut du concret !

  • La création du  corps de METIER AESH / Un seul employeur
  • Le statut de fonctionnaire catégorie B
  • Un salaire plein temps dès 24h00 d’accompagnement
  • L’arrêt des PIAL, pour une gestion humaine des accompagnements

MARDI 5 AVRIL:

13h00 RASSEMBLEMENT DEVANT LE RECTORAT DE LYON

+ 15h00 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE BOURSE DU TRAVAIL (place Guichard)

A noter: la CGT Éduc’action de l’Ain a mis en place une solidarité financière pour la journée de  grève et les déplacements des AESH vers le lieu de rassemblement. Contactez-nous pour en savoir plus!

Notre tract ci-dessous (cliquez sur l’image):

L’appel intersyndical national ci-dessous (cliquez sur l’image):L’appel intersyndical dans l’Ain ici: cliquez sur le lien

Pour préparer cette journée:

2 rendez-vous à ne pas manquer, lundi 28 mars et jeudi 31 mars :

Fiche militante: le cumul d’emplois pour gagner sa vie? C’est NON!

Retrouvez toutes nos autres fiches militantes ici! 


DHG: LE POINT SUR LES ETABLISSEMENTS EN LUTTE

LYCÉE XAVIER BICHAT (NANTUA)

Après une journée de mobilisation où près de 90% des enseignant.es se sont mis.es en grève le mardi 1er mars, assortie d’un piquet de grève et d’une flashmob « scène de crime », le collectif de personnels et de parents mobilisé pour défendre le lycée Xavier, soutenu par une large intersyndicale et par les deux fédérations de parents d’élèves, a organisé une manifestation le vendredi 18 mars, qui a rassemblé plus de 250 personnes dans les rues de Nantua. Les personnels du lycée ont été rejoints par d’autres collègues, notamment par une délégation du COLLEGE JEAN ROSTAND à Arbent, dont les personnels sont également mobilisée contre la baisse des moyens du collège.

Une audience a été obtenue auprès de Mme Remer, Directrice Académique des Services de l’Education Nationale dans l’Ain, qui n’a rien donné de concret.

Lors d’une autre audience auprès du maire de Nantua, les enseignant.es et une élève, réuni.es en délégation, ont pu faire valoir le risque pour Nantua et la quarantaine de communes de résidence des élèves du lycée de voir s’appauvrir l’offre éducative locale.

La lutte continue: samedi 7 mai, les personnels du lycée organisent une Course contre la fin des moyens, et envisagent d’autres actions par la suite, jusqu »à ce que leurs revendications soient satisfaites.

Retrouvez ici:

 

LYCÉE DE LA PLAINE DE L’AIN (AMBERIEU-EN-BUGEY)

Les personnels du lycée de la Plaine de l’Ain dénoncent eux aussi une baisse supplémentaire des moyens prévus pour le lycée. Avec le soutien de la CGT Educ’action de l’Ain et d’autres organisations syndicales, ainsi que celui de la FCPE, ils organisent une journée de grève et de mobilisation le mardi 5 avril, avec concert de casseroles à 13h devant les grilles du lycée. Lire le tract ci-dessous!

COLLEGE JEAN ROSTAND (ARBENT)

Les collègues du collège Jean Rostand sont également mobilisé.es contre la perte d’heures sur leur DHG et surtout la suppression d’une division de 4ème qui devrait entraîner une hausse inacceptable des effectifs élèves par classe à la rentrée prochaine en 4ème et en 3ème: 26,5 en moyenne pour les 4ème et 26 en moyenne pour les 3ème alors que le seuil légal est à 26 maximum en REP. Ils et elles dénoncent aussi le fait que la baisse des moyens ne leur permettrait plus d’accueillir de nouveaux élèves allophones, ainsi que la privation des 2h dont devait normalement bénéficier leur classe cinéma à la rentrée, et la multiplication prévisible des temps partagés.

Les personnels mobilisés avaient obtenu une audience auprès de Mme Remer mais en visio. Refusant la visio, les personnels ont demandé une audience en présentiel le lundi 7 mars.

Retrouvez ici:

Lire La Suite