web analytics

SANTE & EDUCATION NATIONALE, MÊME COMBAT!

Les personnels hospitaliers l’ont bien compris: ce gouvernement n’a aucune intention de renforcer les services publics si on ne l’y contraint pas. Pourtant, face à la casse sociale, il y a urgence. En se joignant aux manifestations des personnels hospitaliers nous luttons pour eux/elles, pour nous en tant qu’usager.es, et en tant que personnels d’éducation. Le dégel du point d’indice, c’est leur revendication et la nôtre. Des conditions de travail décentes, l’augmentation des effectifs, bref la fin des restrictions budgétaires: aussi!

Pour + d’infos: lire le Tract Educ Hôpital Ain

Appels de la Santé – manifs du mardi 30 juin 2020:

LYON: départ 13h00 devant HEH (place d’Arsonval) direction l’ARS (appel_unitaire_30_juin Lyon)

BOURG-EN-BRESSE: départ 14h30 devant l’Hôtel Dieu (47 bd de Brou) (tract CGT Santé AS 01 – 30 juin Bourg)

 

Reste de l’agenda:

  • Mercredi 1er juillet – Bourg – 19h30 – Pique nique résistant – ATTAC propose de partager un pique-nique résistant des Jours Heureux square Simone Veil (ex Quinconces)
  • Vendredi 3 juillet – Bourg – 18h – Manifestation silencieuse (1/2h de silence) en soutien au peuple palestinien. Attention pour le lieu : ce sera soit place de l’hôtel de Ville, soit devant la Préfecture pour signifier au représentant de l’État le désaccord avec l’annexion d’une partie de la Palestine par Israël. Voir site d’Attac.
  • Mardi 7 juillet – Lyon – rassemblement devant le rectorat à confirmer
Lire La Suite

YA BASTA: LE 24 JUIN ON RESSORT LES DRAPEAUX!

Les raisons de se mobiliser ne se comptent plus. On a fait un petit récap… Il y en a pour tou.tes:

  • POUR TOUT LE MONDE: un ministre absent aux réunions avec les organisations syndicales où il était prévu ; un pseudo plan d’urgence pour la rentrée; une répression inacceptable envers les personnels (notamment les syndicalistes) qui résistent aux réformes destructrices de ce ministre ; des enseignant.es traîné.es dans la boue à longueur de journée par les medias sans réaction appropriée du-dit ministre; pas de réponse convaincante sur les indispensables moyens supplémentaires que nous réclamons pour faire face à l’exceptionnelle prochaine rentrée ; des suppressions de postes qui continuent ; une exception douteuse dans les autorisations spéciales d’absences pour les personnels de l’Education Nationale (les personnes vulnérables continuent de bénéficier d’autorisations d’absence – trop aimable –, pas celles qui vivent avec une personne vulnérable – alors que dans le secteur privé, ces autorisations restent d’actualité et le télétravail toujours possible pour les salarié.es concerné.es) ; une volonté inquiétante de développer un télé-enseignement hybride à la rentrée de septembre alors que le confinement a montré que le télé-enseignement n’est PAS l’Ecole et génère la souffrance de tou.tes.
  • POUR LES ECOLES ET LES COLLEGES: une énième réorganisation brutale du travail sous des pressions hiérarchiques inacceptables et sans le temps suffisant pour organiser les modifications d’accueil dans les établissements ; un nouveau protocole sanitaire aussi inapplicable que les précédents et par-dessus le marché en opposition avec le décret (notamment sur le « 1 mètre de distance ») ; un dispositif 2S2C inégalitaire et sans moyens, maintenu malgré l’opposition; une proposition de loi insupportable sur les directeur.rices d’école, déjà surchargé.es de travail et prié.es en plus de gérer les « vacances apprenantes ».
  • POUR LES PERSONNELS AESH: pas de réponse aux revendications des AESH confronté.es à un statut quo inacceptable sur leurs rémunérations et leurs temps de travail. 

M. Blanquer entretient la pagaille à coups de mesures contradictoires et profite de la crise sanitaire pour remettre en cause l’Ecole publique et les statuts des personnels. ¡YA BASTA ! Le 24 juin, tou.tes dans la rue pour défendre le service public de l’Education !

BOURG-EN-BRESSE: 14h30 devant la DSDEN de l’Ain, 10 rue de la Paix

La CGT Éduc’action exige un plan d’urgence pour l’Education passant par une baisse significative des effectifs par classe. Cela passe par une campagne immédiate de recrutement et de formation de personnels statutaires. C’est possible en prenant des mesures simples comme déclarer admis·es les 8000 admissibles des concours internes. Le ministre refuse de le faire. Mais les besoins et les moyens existent! 

Communiqué intersyndical national 24 juin

Communiqué intersyndical ain 24 juin FO CGT SUD SNES SNUipp SE UNSA MNL01

 

AGENDA MILITANT COMPLET

  • Lundi 22 juin, Bourg en Bresse, 18h00 réunion du Collectif Solidarité Migrants kiosque du square Simone Veil (ex square des Quinconces) (amener chaise ou pliant)
  • Mercredi 24 juin, Bourg-en-Bresse, 14h30 devant la DSDEN de l’Ain, 10 rue de la Paix
  • Jusqu’au 4 juillet, Belley, musée éphémère du Bugey-monde. L’histoire populaire des migrations dans le Bugey: création cabano-sonore, trois expositions et quatre rencontres-ateliers pour célébrer les histoires plurielles et les pratiques culturelles et interculturelles existantes. Plus d’infos ici.
Lire La Suite

CONTRE MACRON & LE PATRONAT JE RESPECTE LES GESTES BARRIERES: LE 16/06 JE FAIS GREVE ET JE MANIFESTE

Les personnels hospitaliers l’ont bien compris: ce gouvernement n’a aucune intention de renforcer les services publics si on ne l’y contraint pas. Face à la casse sociale, il y a urgence. Les effets délétères, pour les élèves, de la fermeture des écoles et établissements nécessitent un plan d’urgence pour l’Éducation nationale et la remise en cause des politiques éducatives à l’oeuvre depuis des décennies. Pourtant le ministre fait comme si de rien n’était et tente de profiter de cette crise pour accentuer ses attaques contre l’idée même d’une École égalitaire et émancipatrice. Il est urgent de se mobiliser pour des moyens massifs pour TOUS les Services publics. 

LE 16 JUIN, EN GREVE AVEC LES PERSONNELS HOSPITALIERS,

MANIFESTONS POUR LES SERVICES PUBLICS ET UNE AUTRE ECOLE!

Dans l’Education Nationale, nous exigeons: 

  • Stop à l’autonomie et à la concurrence. Nous refusons l’évaluation de ce 3e trimestre tronqué; la mise en oeuvre des 2S2C; le projet de loi sur la direction d’école.
  • Des recrutements immédiats. L’Education Nationale elle aussi a besoin d’embauches massives de personnels titulaires. Cela commence par l’admission de tou·tes les admissibles aux concours et aucun licenciement de personnels précaires en fin de contrat.
  • Une autre École tout de suite. Le « télé enseignement » a accentué les inégalités sociales et scolaires. Il est urgent de pré-parer une rentrée qui rompe avec la logique comptable et réactionnaire actuelle. C’est l’occasion d’exiger un autre système pour une autre scolarité permettant à l’ensemble des élèves de s’y retrouver.
  • De meilleures conditions de travail. Dans l’Éducation nationale, comme dans l’ensemble des Services publics, les personnels ont maintenu, dans des conditions difficiles, le service public d’Éducation. Nous revendiquons depuis des années une revalorisation salariale sans conditions et une amélioration de nos conditions de travail.
  • Stop aux lois liberticides. Le gouvernement a profité de l’épidémie pour faire voter une nouvelle loi d’exception. L’état d’urgence sanitaire est une atteinte grave aux libertés et restreint les droits des salarié·es. La loi a été prolongée jusqu’au 10 juillet et le gouvernement compte bien maintenir toute ou partie de ses mesures au-delà de cette date. Nous exigeons son abrogation.
  • L’abandon des contre-réformes. La conquête d’une École émancipatrice pour les élèves et les personnels passe, au préalable, par l’abandon des politiques de recul social et des réformes en cours: réforme des retraites Macron, loi de transformation de la FP, réformes réactionnaires de l’Education qui font de l’Ecole toujours un peu plus une machine de tri social fondée sur l’autoritarisme et la concurrence (réformes du bac et du lycée, de la voie pro, de la formation des maîtres, loi Blanquer, loi ORE, Parcoursup…)

On a encore plein d’autres choses à dire mais ça fait long. Pour plus d’infos:

TELECHARGER LE DETAIL DES REVENDICATIONS DE LA CGT EDUC’ACTION – tract national

Télécharger le tract CGT Educ’action Ain – 16 juin

Télécharger le tract CGT Educ’Action Ain – libertés

REJOINDRE LA LUTTE: OU CA?

Et aussi:

  • Haute Savoie – 10h devant les hôpitaux de proximité
  • Ain – 13h30 (en même temps que le rassemblement devant Fleyriat) devant les hôpitaux de proximité et EHPAD: CH Ain Val de Saône (Pont-de-Veyle) – CH de Belley – CH du Haut Bugey (Oyonnax) – CH public d’Hauteville – EHPAD de Fontelune (Ambérieu) – EHPAD Bon Accueil (Lagnieu) – CH de Méximieux

Sans oublier les autres dates à venir:

  • 12/06 – Hauteville – rond-point – slam session à 20h. Repli sur le parvis devant la salle des fêtes d’Hauteville en cas de pluie.
  • 13/06 – Bourg – Place de la Comédie – 10h30 – Journée d’actions pour la régularisation des Sans Papiers (infos à suivre): rassemblement (respectant les gestes barrières) du CSM Collectif Solidarité Migrants. Dans le cadre de la Campagne collective – Pour l’égalité des droits : des papiers pour toutes et tous ! https://eg-migrations.org/Campagne-collective-Pour-l-egalite-des-droits-des-papiers-pour-toutes-et-tous. Les organisations à l’origine de cette campagne appellent à une journée nationale d’actions : « Régularisation de toutes et tous » le 13 juin 2020 !
  • 20/06 – Journée mondiale des Réfugié-es (infos à suivre)
Lire La Suite