web analytics

AESH: 5 avril, en grève et dans la rue!

Publié par le 23 Mar, 2022

LES MENSONGES, LES  PROMESSES NON TENUES, LES REFORMES A LA VA-VITE QUI DÉTRUISENT NOTRE MÉTIER: ON N’EN VEUT PLUS !

On veut du concret !

  • La création du  corps de METIER AESH / Un seul employeur
  • Le statut de fonctionnaire catégorie B
  • Un salaire plein temps dès 24h00 d’accompagnement
  • L’arrêt des PIAL, pour une gestion humaine des accompagnements

MARDI 5 AVRIL:

13h00 RASSEMBLEMENT DEVANT LE RECTORAT DE LYON

+ 15h00 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE BOURSE DU TRAVAIL (place Guichard)

A noter: la CGT Éduc’action de l’Ain a mis en place une solidarité financière pour la journée de  grève et les déplacements des AESH vers le lieu de rassemblement. Contactez-nous pour en savoir plus!

Notre tract ci-dessous (cliquez sur l’image):

L’appel intersyndical national ci-dessous (cliquez sur l’image):L’appel intersyndical dans l’Ain ici: cliquez sur le lien

Pour préparer cette journée:

2 rendez-vous à ne pas manquer, lundi 28 mars et jeudi 31 mars :

Fiche militante: le cumul d’emplois pour gagner sa vie? C’est NON!

Retrouvez toutes nos autres fiches militantes ici! 


DHG: LE POINT SUR LES ETABLISSEMENTS EN LUTTE

LYCÉE XAVIER BICHAT (NANTUA)

Après une journée de mobilisation où près de 90% des enseignant.es se sont mis.es en grève le mardi 1er mars, assortie d’un piquet de grève et d’une flashmob « scène de crime », le collectif de personnels et de parents mobilisé pour défendre le lycée Xavier, soutenu par une large intersyndicale et par les deux fédérations de parents d’élèves, a organisé une manifestation le vendredi 18 mars, qui a rassemblé plus de 250 personnes dans les rues de Nantua. Les personnels du lycée ont été rejoints par d’autres collègues, notamment par une délégation du COLLEGE JEAN ROSTAND à Arbent, dont les personnels sont également mobilisée contre la baisse des moyens du collège.

Une audience a été obtenue auprès de Mme Remer, Directrice Académique des Services de l’Education Nationale dans l’Ain, qui n’a rien donné de concret.

Lors d’une autre audience auprès du maire de Nantua, les enseignant.es et une élève, réuni.es en délégation, ont pu faire valoir le risque pour Nantua et la quarantaine de communes de résidence des élèves du lycée de voir s’appauvrir l’offre éducative locale.

La lutte continue: samedi 7 mai, les personnels du lycée organisent une Course contre la fin des moyens, et envisagent d’autres actions par la suite, jusqu »à ce que leurs revendications soient satisfaites.

Retrouvez ici:

 

LYCÉE DE LA PLAINE DE L’AIN (AMBERIEU-EN-BUGEY)

Les personnels du lycée de la Plaine de l’Ain dénoncent eux aussi une baisse supplémentaire des moyens prévus pour le lycée. Avec le soutien de la CGT Educ’action de l’Ain et d’autres organisations syndicales, ainsi que celui de la FCPE, ils organisent une journée de grève et de mobilisation le mardi 5 avril, avec concert de casseroles à 13h devant les grilles du lycée. Lire le tract ci-dessous!

COLLEGE JEAN ROSTAND (ARBENT)

Les collègues du collège Jean Rostand sont également mobilisé.es contre la perte d’heures sur leur DHG et surtout la suppression d’une division de 4ème qui devrait entraîner une hausse inacceptable des effectifs élèves par classe à la rentrée prochaine en 4ème et en 3ème: 26,5 en moyenne pour les 4ème et 26 en moyenne pour les 3ème alors que le seuil légal est à 26 maximum en REP. Ils et elles dénoncent aussi le fait que la baisse des moyens ne leur permettrait plus d’accueillir de nouveaux élèves allophones, ainsi que la privation des 2h dont devait normalement bénéficier leur classe cinéma à la rentrée, et la multiplication prévisible des temps partagés.

Les personnels mobilisés avaient obtenu une audience auprès de Mme Remer mais en visio. Refusant la visio, les personnels ont demandé une audience en présentiel le lundi 7 mars.

Retrouvez ici: