web analytics

Vies scolaires et 1er degré: mobilisation!

Publié par le 13 Juin, 2022

Jeudi 16 juin: grève et mobilisation des AEd

Les mois de crise sanitaire ont mis les services de Vie scolaire à rude épreuve. Leurs conditions de travail se sont dégradées encore plus. Exclu.es du versement de la prime REP et REP+ pour ceux et celles qui travaillent en éducation prioritaire, exclu·es de toute revalorisation salariale… Les AED, à trois mois de la rentrée, attendent de plus toujours le décret d’application de la loi sur le harcèlement scolaire votée en février, qui inclue le principe de leur CDIsation, alors que certain.es collègues arrivent au terme de 6 ans de CDD. Dans l’académie de Lyon comme partout sur le territoire, les AED se mobilisent. Les syndicats CGT Educ’action de l’académie de Lyon (Ain, Loire, Rhône) ont déposé un préavis de grève (ci-dessous) pour réclamer l’application immédiate de la loi de février, l’amélioration des conditions de travail et la création d’un véritable statut des AEd. La CGT Educ’action soutient la mobilisation des AEd.

Préavis de grève et communiqué de soutien national ci-dessous:


Premier degré: menaces sur le droit au temps partiel

Pour la première fois depuis plus de 10 ans, des dizaines de collègues du département de l’Ain risquent de recevoir un refus d’octroi de leur demande de temps partiel, pour « nécessité de service ». La liberté du choix de sa quotité de travail est remise en cause, pour pallier le manque d’enseignants en activité, à l’heure où le manque d’attractivité de notre métier fait la une des journaux.

La CGT Educ’action de l’Ain, au sein de l’intersyndicale, dénonce une déconnexion entre la réalité vécue par les enseignant.es et une gestion à court terme strictement budgétaire des ressources humaines. Le travail à temps partiel n’est ni un confort, ni un cadeau fait par l’institution aux collègues qui en font la demande. C’est un choix effectué en conscience, prenant en compte la perte de salaire et de cotisation pour sa retraite.

Nous demandons en urgence un recrutement de PE par concours exceptionnel dans l’académie de Lyon, accompagné d’une revalorisation significative des salaires; et sommes mobilisé.es pour que toutes les demandes de temps partiel soient satisfaites.

Ci-dessous: le courrier adressé par l’intersyndicale à Mme la DASEN

Aujourd’hui le premier degré, demain…? On signe la pétition ici!