web analytics

Edito de février

A Paris, le 21 janvier, 5000 personnes se sont rassemblées Place du Trocadéro à l’appel d’une cinquantaine d’associations féministes et de la CGT, par solidarité avec la Women’s march, qui avait lieu le même jour aux Etats Unis pour dénoncer la manière dont Donald Trump considère les femmes dans ces discours et les droits dont il menace l’existence. Cette journée aura une suite le 08 mars dans toute la France à l’occasion de la journée des droits des femmes. La CGT et d’autres organisations appellent à une journée de mobilisation et de grève ce jour-là. Dans le département, la CGT  prépare activement cet événement et entend bien être visible afin que cette question-là soit au premier plan des préoccupations de nos dirigeants.

Coté bonne nouvelle, il faut noter la relaxe totale confirmée par le tribunal de Dax  pour Jon Palais, premier Faucheur de chaises à être passé en jugement. Cette décision, qui légitime les actions de réquisition de chaises menées par des milliers de personnes depuis 2015, est une victoire symbolique dans la lutte contre l’évasion fiscale. Il s’agit d’un véritable désaveu pour la banque, à l’origine de la plainte. Une fois n’est pas coutume, le pot de terre a gagné contre le pot de fer !!

Lire La Suite

Edito de janvier

La mauvaise foi fait loi chez Manuel Valls

En campagne pour la primaire de la gauche,  certains candidats n’hésitent pas à utiliser un brin de mauvaise foi à l’instar de Manuel Valls qui a annoncé lors d’un entretien qu’il « avait conscience des effets pervers du 49.3 » et que « son utilisation était dépassé ». C’est pourtant lui qui, au printemps, faisant fi de la contestation de centaines de milliers de salariés contre la Loi Travail,  n’a pas montré le moindre scrupule à dégainer le  49.3 pour imposer de manière arbitraire ce projet de loi.

Le statut des fonctionnaires se rappelle aux heures sombres de l’Histoire

Pendant ce temps-là, coté LR,  François Fillon s’en prend violemment à la Fonction Publique, aux fonctionnaires et surtout à leur statut. Ce candidat, peu tourné vers  l’histoire sociale du pays, ignore, sans doute, que ce statut de fonctionnaire a été créé afin de ne pas reproduire ce qui a été perpétré lors de la 2ème guerre mondiale, à savoir qu’un pouvoir en place pouvait renvoyer tous les fonctionnaires et mettre en place ceux favorables à ses idées. 

Lire La Suite

Edito de décembre

La campagne de  la primaire de la droite et du centre est désormais terminée. Ce qu’il  en ressort a de quoi inquiéter les salariés  puisque tous les candidats n’avaient de cesse de  fustiger les services publics, la Fonction Publique et les fonctionnaires. François Fillon, vainqueur de cette primaire sera donc le candidat de la droite et du centre. Au programme,  coté économique c’est « austérité toute ! » et coté sociétal, un retour aux valeurs traditionnelles : n’a-t-il pas donné son opinion négative sur le mariage homosexuel et l’IVG ?

Ce candidat et son programme ne sont ni plus ni moins qu’une réincarnation du Tatchérisme avec tous les dégâts que cette politique a engendrée en Grande Bretagne : la classe ouvrière a  été laminée et la classe moyenne considérablement paupérisée.

A gauche François Hollande vient d’annoncer son renoncement à l’élection présidentielle. Les couteaux s’aiguisent et les candidats du PS se préparent, Manuel Valls en tête.

Lire La Suite