web analytics

Mardi 01/12 à 14h: vies sco mortes, rassemblement devant le rectorat de Lyon!

Sous-effectif, précarité, inégalités: ça suffit! Mardi 1er décembre, journée morte en Vies scolaires: toutes et tous en grève! Rassemblement devant le rectorat de Lyon dans le respect des gestes barrières, 92 rue de Marseille 69007 Lyon.

Lire notre tract national ici, ainsi que l’appel de l’intersyndicale nationale à soutenir toutes les actions locales. Pour savoir quand se mettre en grève quand on travaille en internat: les réponses ici dans notre vademecum « Grève ». Pour savoir comment se rendre au rassemblement: voit notre article plus bas!

Lire La Suite

Marches des libertés: une mobilisation spectaculaire!

Les “marches des libertés” ont rassemblé un demi million de personnes à travers la France à l’appel de la coordination nationale “Stop loi sécurité globale” qui réunit plus de 70 syndicats (dont le SNJ-CGT) et collectifs. Samedi 28 novembre, les manifestant.es ont marché contre la dérive autoritaire du gouvernement. Voir ici la suite de l’article sur notre site confédéral

A Bourg-en-Bresse, nous étions environ 400 personnes mardi dernier sur la place de la Comédie, 600 samedi devant la Préfecture, à l’appel de 24 collectifs et organisations syndicales, associatives et politiques. A Lyon, plus de 10 000 personnes. Les personnels syndiqué.es à la CGT Educ’action de l’Ain ont pu se rendre également dans les rassemblements de Lons le Saunier ou d’Annecy, lorsqu’ils/elles habitent plus proche de ces villes que de Bourg-en-Bresse. 

La coordination doit se réunir ce lundi 30 novembre pour décider des suites à donner à la mobilisation. 

Lire La Suite

Le Conseil d’Etat confirme la liberté de déplacement pour manifestations et rassemblements

Alors que les déplacements pour motif syndical et revendicatif avaient été oubliés des textes lors du premier confinement, ils n’ont à nouveau pas été prévus par le décret paru pour le deuxième confinement, en dépit de l’intervention de la CGT à ce sujet. La CGT a donc à nouveau saisi le ministre de l’Intérieur de la question dès la parution du décret, ce qui a porté ses fruits.

En effet, une décision du Conseil d’Etat du 21 novembre 2020 confirme que les préfets ont reçu des instructions ministérielles afin d’autoriser les déplacements des citoyens qui se rendraient en manifestation. Il rappelle que la liberté d’expression, de manifester et la liberté syndicale sont des libertés fondamentales, et constate que le décret prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid-19 n’a pas interdit les manifestations revendicatives, ce qui implique nécessairement que les citoyens puissent s’y rendre. Et ce, peu importe que le décret n’ait pas prévu de motif de déplacement à ce titre.

Le Conseil d’Etat explique également la marche à suivre pour se rendre en manifestation : les manifestants « pourront invoquer un motif  » déplacement professionnel  » si la manifestation porte sur des revendications professionnelles ou un motif  » familial impérieux  » ou  » d’intérêt général  » si la manifestation présente un autre motif. Ils devront uniquement indiquer l’heure et le lieu de la manifestation ou son itinéraire pour permettre aux forces de sécurité intérieure d’apprécier la plausibilité du motif invoqué ».

Il est important de diffuser cette information le plus largement possible en vue des mobilisations à venir.

Lire La Suite